NOUS ENVOYER UN EMAIL À info@enfantsdebirmanie.com
FAIRE UN DON

Brèves de Birmanie #3

Thingyan Festival (la fête de l’eau)

Au mois d’avril, premier mois de l’année du calendrier birman, c’est une période de fête dans tout le pays. Le nouvel An birman aura lieu jusqu’au 20 avril environ mais la fête dure parfois plus longtemps dans certaines régions. A la fête de l’eau, où on s’arrose partout ! On rafraichi les esprits et on se prépare à la saison des pluies qui approche à grand pas.
Les gens se lancent de l’eau les uns sur les autres et placent des fleurs et des feuilles de palmes devant leurs maisons. Les rues sont nettoyées à cette occasion.
L’eau est considérée comme un instrument de purification ; cet élément permet d’éloigner les esprits malins de celui qui en est aspergé, et est censé lui apporter paix, prospérité et bonheur pour l’année à venir.En savoir plus

– Le Japon construit des écoles dans les zones de conflits

En vue de participer à la résolution des conflits en Birmanie, le Japon a mis en place un programme de construction d’écoles dans les états en proie à des conflits entre les groupes ethniques et le gouvernement central. Le programme est déjà bien avancé : depuis le début de l’année 2018, la Nippon Foundation a complété la construction de 300 écoles dans l’État Shan, ainsi que 100 dans l’État du Rakhine, ce qui représente un accès à l’éducation pour plus de 130 000 enfants. Pour Yohei Sasakawa, le directeur de la fondation, ce n’est encore que le début. La Nippon Foundation prévoit de bâtir 120 écoles supplémentaires dans les États Shan et Kayah d’ici à 2022 pour continuer de soutenir le développement de l’éducation en Birmanie et par la même occasion favoriser le processus de paix. La fondation voudrait également étendre son programme de construction aux états qui ont signé des accords de cessez-le-feu avec le gouvernement. Le ministre de l’éducation birman a félicité la fondation pour son investissement en faveur de la promotion de l’éducation dans le pays, et espère que cela favorisera la paix dans l’ensemble du pays.

-Pénurie d’eau dans l’État Kayah

Le niveau d’eau baisse dramatiquement pour de nombreux villages dans la région de Kayah.  Il n’est pas rare de voir la région manquer d’eau avant l’arrivée des températures élevées. Cependant, ces dernières années et grâce, notamment au travail d’ONG et d’associations ayant creusé des puits et des réservoirs, les villages ont eu les ressources nécessaires pour atteindre la saison chaude sans  pénurie d’eau. Mais, comme le raconte un résident du village de Dawtamagyi : « ils [les puits et réservoirs] s’assèchent durant la saison sèche. Les sources d’eau ont été épuisées et nous n’avons plus d’arbres pour retenir l’eau non plus. » De l’aide cependant leur parvient, notamment de l’association caritative Shwe Loikaw qui distribue de l’eau dans ces villages depuis trois ans. Beaucoup de ces villages sont en effet trop éloignés des sources d’eau, les plus proches pour certaines se trouvant à plus de trois heures de marche. Le gouvernement fournit également de l’eau de manière plus aléatoire et des études sont menées pour  amener l’eau à ces villages.

Bientôt une nouvelle agence de voyage gérée par nos jeunes Birmans, soutenus depuis de nombreuses années. Plus d’infos prochainement, mais n’hésitez pas à nous faire part de vos envies de voyages.

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 07/03/2018